* *
* *

Cette Année

-

Editions Précédentes

Fermer 2009

Fermer 2010

Fermer 2011

Fermer 2012

Fermer 2013

Fermer 2014

Fermer 2015

Fermer 2016

2015 - Exposition Léo KOUPER
Léo Kouper, affichiste de Chaplin et...  d'Emmanuelle



Nicole TRABAUD, Léo KOUPER & Eric ARNAUD
kouper.png

du 4 juillet au 30 août

« Quand le Cinéma s’affiche ! »

Deux Lieux
Hôtel Pellissier à Visan
Commanderie Templière à Richerenches

Deux Artistes
Yves Thos et Léo Kouper
200 œuvres originales

Entrée gratuite - Renseignements au 07 82 11 80 11


Salle Templière à Richerenches
Horaires d'ouverture de l'Office de Tourisme

du Lundi au Vendredi de 10h-13h et 14h30-18h30
samedi 9h30-12h30 et 15h-18h

Il débute auprès d’Hervé Morvan, son mentor, en participant à la réalisation de panneaux qui ornent les façades des salles de cinéma. Il compose sa première affichette pour Le plus joli péché du monde (Gilles Grangier, 1951) avec Dany Robin en vedette. Il réalise également une affichette pour Mon mari est merveilleux (André Hunebelle, 1953). Kouper réalise ensuite la série d'affiches consacrées aux ressorties des films de Charlie Chaplin, qui le font connaître : parmi elles, celles de La Ruée vers l'or/The Gold Rush (1925) et des Temps modernes/Modern Times (1936). Ces affiches - réalisées après une mise en concurrence avec les affichistes Cerutti et Jan Mara - impressionnent Charlie Chaplin. Jo et Sam Siritzky, qui dirigent Parafrance, font appel à Léo Kouper au tournant des années 70 pour un ensemble de films comiques, notamment La Fille du garde-barrière (Jérôme Savary, 1975). Pour Mocky, il conçoit également une affiche "pantalon" (160 x 60 cm) pour Le Miraculé (1986). 
Les années 70 sont cependant marquées par l'affiche conçue pour Emmanuelle (Just Jaeckin, 1974). Sa composition est rapide (elle doit être livrée pour paraître dans Le Film français). À partir d'un lettrage Letraset et d'une image aperçue dans la revue érotique Lui, il compose un visuel marquant, qui peut se prêter à mille interprétations.
La carrière d'affichiste de cinéma de Léo Kouper s'est toujours déroulée en parallèle avec sa carrière d'affichiste pour le théâtre. Pour lui, il n'y a pas de différences fondamentales entre les deux genres d'affiches, le principe général étant de trouver l'idée qui l'amènera à arrêter le regard du spectateur. Il a beaucoup travaillé pour le théâtre Montparnasse, ou encore pour l'Espace Pierre Cardin.
Léo Kouper a reçu le prix Paul-Colin de l'Affiche en 1981.

A 89 ans, Léo Kouper qui connut ses heures de gloire au temps de l'affiche de cinéma dessinée continue d'imaginer des illustrations, entre humour et poésie.

Cette exposition proposera à travers plus de 100 pièces originales, de découvrir la diversité du travail de l'un des plus singuliers affichistes français, encore en activité.

Souvenirs 2016
 
Souvenir 2016


 
 Compte à rebours


 
 
Télé matin FRANCE 2

Version Mobile
9ème Edition 2017

Samedi 8 Juillet 2017

Contactez-nous

Ciné des Nuits d’Été
Hôtel Dieu
307, rue Réchaussil
84 820 VISAN

Boîte Vocale
07 82 11 80 11

mail.gif     Mail Festival  

Charlyne Blaise

mail.gif     Mail  Presse
Météo
Réseaux Sociaux
facebook.png   twitterlogo.png
^ Haut ^